Rwanda : Journée de l’enfant africain

AGEZWEHO

  • Akarere ka Gisagara kagiye guha amabati asaga 200 abatuye bahuye n’ibiza – Soma inkuru...
  • Ibigo 3 by’ubwishingizi mu buvuzi ntibivuga rumwe n’ihuriro ry’amavuriro yigenga – Soma inkuru...

Rwanda : Journée de l’enfant africain

Yanditswe Jun, 17 2020 09:55 AM | 24,952 Views



La Première dame du Rwanda, madame Jeannette Kagame a déclaré que les parents doivent passer du temps avec les enfants et qu'ils devraient les initier à focaliser leurs idées. Déclaration faite ce mardi à l’occasion de la journée de l’enfant africain.

Sur son compte Twitter, la Première dame du Rwanda, madame Jeannette Kagame a publié un message qui rappelle les devoirs des parents envers leurs enfants pour les aider à mieux grandir. Je cite : «A l’occasion de cette Journée de l’enfant africain, en tant que mères, rappelons-nous que procurer aux enfants les moyens leur permettant d’étudier et assurer leur bien-être ne suffisent pas. Nous devrions aussi leur accorder du temps pour échanger avec eux, les initier à mieux focaliser leurs idées, qu’ils se servent toujours de la technologie et qu’ils partagent avec d’autres leurs connaissances» fin de citation.

La Journée de l’enfant africain de 2020 est célébrée alors que le monde est confronté au COVID19. Certains enfants au Rwanda disent que même si cette pandémie leur a permis de passer assez de temps avec leurs parents, elle a tout de même perturbé leurs études. 

La psychologue Bukuru Germaine dit que les sentiments de ces enfants est un amalgame de joie et de tristesse : « Ici les enfants ne comprennent pas bien ce qui se passe. Certains sont à l’âge où ils ne peuvent pas comprendre et les adolescents sont vite fatigués car ils veulent sortir de chez eux. Ils sont fatigués de rester à la maison. Et puis il y a la colère de ne pas bénéficier de ce qu’ils devraient avoir. Et à la maison, est-ce que les parents jouent avec leurs enfants»?

Mise à part les effets du covid-19 qui n’ont pas épargné les enfants, c’est dans la tradition de la société rwandaise de trouver des moyens pour assister les enfants qui présentent des problèmes particuliers.

En 2006, Ngaboyigihugu Jean Paul a pris la décision de s’occuper de Niyonzima Hirwa Abbkar alors âgé de 2 ans et demi et son petit frère Mugisha Brother Kelly d’une année et demi alors que leurs parents biologiques les avaient abandonnés. A l’heure actuelle, ils ont grandi et sont à l’école secondaire en formation technique et professionnelle, ce qui fait la fierté de Ngaboyiguhugu Jean Paul et son épouse Vumiliya Félicité. Il est parmi les 340 anges gardiens qui ont reçu un prix de la part de l’organisation Imbuto Foundation.

La journée de l’enfant africain est une journée internationale organisée chaque année depuis le 16 juin 1991 par l'Organisation de l'unité africaine, en souvenir du massacre de centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto en Afrique du Sud par le pouvoir de l’apartheid le 16 juin 1976.

KASSIM YUSSUF



Ba uwambere gutanga igitekerezo

Tanga igitekerezo:



RSS FEED